Savez-vous vraiment pourquoi les internautes s’en vont de votre site web sans atteindre l’objectif que vous vous étiez fixé ?

La plupart des propriétaires de sites web sont incapables de dire pourquoi (73% d’après l’étude de Econsultancy et IBM).

econsultancy taux d'abandon

Pourquoi les internautes ne convertissent pas ?

Plutôt que de se focaliser sur le nombre de visiteurs, le taux de rebond ou les mots clés qui apportent du trafic depuis les outils de webanalytics, il serait bon de se doter d’outils permettant de mieux comprendre l’internaute, ses envies et son besoin lorsqu’il arrive sur le site web.

Bien sûr, l’exploitation de statistiques de base n’est pas à jeter à la corbeille. L’idée de ce billet est d’essayer d’avoir des indicateurs un peu plus centrés « métier » qui permettent de mieux travailler et de « parler » à tous (surtout aux non techniciens).

Mieux comprendre l’internaute

Un travail fondamental de marketing est nécessaire. On ne peut bien vendre qu’à une personne dont on connait les attentes et besoins précis. Un travail intéressant consiste à répondre aux 7 questions ci-dessous proposées par le génial analyste Avinash Kaushik.

  • Le Quoi : statistiques de fréquentation et compréhension des clics
  • Le Combien : mesure des KPIs et atteinte des objectifs
  • Le Pourquoi : tests (AB, multivariants…)
  • Le Pourquoi : avis consommateurs (questionnaires)
  • Le Qui : définitions de personas
  • Le Comment : segmentation du trafic, des publics, des demandes…
  • Le Quoi d’autres : études macros et analyses de la concurrence

Se poser les bonnes questions et rendre son site web vraiment efficace

Par rapport à votre site web et à vos métriques actuelles, êtes-vous capable de répondre aux questions qui suivent ? Si oui, bravo. Si non, j’espère que ces quelques questions feront germer en vous des réflexions fructueuses afin que vous puissiez vraiment commencer à piloter votre site web.

  • D’un point de vue stratégique, quelle est la chose la plus importante que votre site web permet ?
  • Si un seul indicateur pouvait montrer que votre site web est sur la bonne pente (ou l’inverse), ce serait…
  • Quelles sont les 3 métriques qui montrent que vos actions en cours influent sur les objectifs fixés ?
  • Différenciez-vous bien les KPIs entre le « bon à savoir » et « l’important à connaître » ?
  • Sur 100 euros affectés à votre site, quelle est la répartition ?
  • Quelle est la plus grande menace aujourd’hui qui guette votre site web et comment savoir si cette menace se rapproche ou s’éloigne ?

Utiliser de bonnes métriques ou les construire si besoin

Plutôt que d’utiliser les métriques toutes faites des outils que vous utilisez tous les jours et qui n’apportent qu’une vision tronquée de la réalité, pourquoi ne pas développer vous-même vos propres indicateurs ? Ce n’est pas si dur que ça et un simple tableur peut suffire.

Imaginez donc une poignée d’indicateurs parfaits et essayez de les mettre en place. Une bonne métrique est :

  • simple (facile à comprendre et à expliquer)
  • focus sur le business
  • analysable dans le temps (évolutive)
  • actionnable (utilisable de suite par un non technicien)

Graphique : Econsultancy