Nous avons en permanence besoin d’images pour illustrer les publications : que ce soit hors ligne ou en ligne. Le talent n’est par contre pas toujours au rendez-vous et les enveloppes budgétaires non extensibles. Plusieurs outils se sont donc engouffrés dans la brèche et il y a de belles opportunités pour améliorer à moindre frais sa communication visuelle.

En quelques minutes, réaliser une belle image en respectant les bonnes pratiques du design graphique

Besoin de faire une bannière pour un profil LInkedIn ? D’illustrer une publicité Facebook ? De concevoir une belle infographie pour générer des liens SEO ? Ou plus simplement, besoin de faire un flyer ou une carte de visite ? Entre Ms Paint ou Powerpoint d’un côté et Adobe Photoshop de l’autre, il y a un écart considérable. Les premiers ne sont pas adaptés et donnent des résultats peu satisfaisants. Le dernier est exploitable uniquement par les graphistes.

Et surtout, n’est pas graphiste qui veut ! Les règles de composition, la typographie, les couleurs et j’en passe… ne s’improvisent pas et la plupart d’entre nous créons des visuels plus que médiocre qui desserviront plus qu’ils n’apporteront une vraie plus-value au message et à l’image de l’entreprise.

L’interface de Canva permet une prise en main intuitive et immédiate

La promesse : un beau visuel en 5 minutes chrono !

Partant de ce constat, plusieurs outils ont vu le jour. Je pense notamment à Canva, Genial.ly ou encore Venngage. Tous se positionnent très clairement à destination des personnes qui ont besoin de communiquer vite et bien et qui ne sont pas des spécialistes. Ces outils permettent de créer en quelques minutes et à la volée des visuels de qualité d’après des modèles. La courbe d’apprentissage est très rapide et ce que l’on perd en précision, on le gagne en productivité.

Le principe est simple :

  • Se baser sur un des modèles proposés en fonction de son besoin
  • Utiliser ses couleurs et son message
  • Personnaliser éventuellement avec ses propres photos
  • Enregistrer et télécharger

Les visuels obtenus sont alors proposés directement dans le bon format, aux bonnes dimensions et respectent les bonnes pratiques. Fini les problèmes de taille, de DPI ou de format non compatibles.

Ces outils, simples d’accès, ont toutefois des limitations :

  • Tous proposent une version payante qui débloque des fonctionnalités importantes ;
  • Se baser sur des modèles entraîne nécessairement des compromis : on force pour faire rentrer le message dans le modèle proposé ;
  • Tous ces outils ont aussi des modes libres : chacun peut reprendre ses mauvaises habitudes et oublier les espaces blancs, mettre du Comic sans Ms et importer des Cliparts Microsoft.

L’outil Venngage permet d’aller beaucoup plus loin

Quand faut-il utiliser ces outils ?

Ces outils sont idéaux pour celles et ceux qui doivent produire de beaux messages, qui ont suffisamment de recul pour savoir qu’ils ne sont pas graphistes et qui savent faire la part des choses.

Typiquement, on utilise pas ces outils pour faire une affiche en 4 par 3 ou pour faire un gros lancement de produit. Par contre, pour publier un visuel percutant sur les réseaux sociaux, pour compléter un texte un peu sec, pour égayer une base documentaire, pour réaliser un flyer pour un petit événement, pour produire une image interactive, pour illustrer un contenu sur un site web, c’est parfait.

Quel outil choisir pour faire soi-même ses visuels sans être graphiste ?