Accessibilité web : être visible par tous

Être présent sur la toile avec un site web ne suffit pas à rendre son contenu accessible à tous. Au delà des questions de visibilité par les outils de recherche, le contenu doit aussi être facilement consommable quelque soit l’outil utilisé (ordinateur, tablette, smartphone mais aussi robot et machines de transcriptions telles que synthétiseurs vocaux ou plages braille par exemple). Pour les sites web publics, l’accessibilité est obligatoire.

L’accessibilité numérique est donc une notion très précise qui impose des contraintes techniques particulières en terme d’intégration.

un site web accessible à tous

L’accessibilité numérique : rendre le contenu accessible

Comment fait un malvoyant pour accéder aux pages web et y naviguer ? Et une personne qui ne peut pas se servir d’un clavier ou d’une souris ? Ces deux cas exemplaires ne doivent pas masquer la réalité : avec plus de 12 millions d’handicapés en France (sans compter les porteurs de lunettes), cibler les internautes en situation de handicap est tout sauf accessoire.

Pour toutes les personnes porteuses de handicap mais aussi pour les autres, le but de l’accessibilité numérique est de faciliter l’accès et la consommation du contenu. Et pour mener à bien cette mission, il existe plusieurs référentiels et outils permettant de concevoir des sites web accessibles (WAIWCAG).

100% accessible, c’est possible ?

En pratique, un site web accessible respecte des règles simples et claires :

  • les liens doivent permettre de facilement parcourir le site web ;
  • le contenu doit être lisible par une machine (pas dans une image par exemple) ;
  • le contenu doit pouvoir être « traité » pour s’adapter aux différents besoins (grossissement, palettes de couleurs sur mesure…) ;
  • les contenus non compréhensibles doivent être supprimés ou déclinés en versions accessibles (vidéo transcrite, image légendée de façon utile…).

À y regarder plus en détail, le pari de l’accessibilité est plus difficile à relever : suivant les handicaps, l’accessibilité ne doit pas être traité de la même façon. De plus, en ecommerce ou pour des applications spécifiques (CMS, intranet), l’accessibilité doit aussi pouvoir se décliner sur le back-office. Alors que faire ?

Faire des concessions, niveler le contenu ou s’engager dans une démarche d’accessibilité ?

Pour le propriétaire d’un site web, s’engager dans une démarche d’accessibilité est à première vue synonyme d’augmentation des coûts (de l’ordre de 30%) :

  • adaptation / refonte du site web existant ;
  • reprise des contenus actuels ;
  • formation des utilisateurs ;
  • production de contenus plus longue et plus exigeante.

Il existe plusieurs façon de procéder. Prévoir des pages dédiées (à la manière des versions multilingues allégées), proposer le même contenu à tous (et perdre en richesse multimédia), proposer deux lectures possibles de la même page (avec une version texte et une version enrichie)… Toutes les variantes sont possibles et le choix de la méthode ne doit pas être guidé par la technique.

L’accessibilité, c’est bon pour le référencement

Malgré les défis que soulèvent la mise en place d’un site web accessible, il y a aussi un sérieux avantage outre l’accessibilité à proprement parler : les sites web accessibles partagent de nombreuses bonnes pratiques avec le référencement naturel. Les robots des moteurs de recherche étant aveugles, un site bien conçu pour gérer les handicaps a de très fortes chances d’être bien adapté au SEO.

Photo : Tomas Caspers

Avoir ou rendre son site web accessible, c'est maximiser sa visibilité à moindre coût

Vous voulez être visible par tous ?

Que ce soit pour concevoir ou mettre à jour vos présences en ligne en accord avec la loi et les règles d’accessibilité, nous aurons certainement des choses à vous apporter.Rencontrons-nous et évoquons concrètement votre projet.