Le bon positionnement et le bon outil au bon moment

Mettre en place une stratégie web

Z

Mise en place de fondamentaux solides

  • Attentes clients, connaissance des besoins des prospects, élaboration de personas.
  • Compréhension du marché.
  • Étude de la concurrence.
  • Analyse des opportunités en ligne.

Élaboration d’un plan d’ensemble

  • Faisabilité réelle en fonction du marché, de vos capacités et compétences actuelles.
    Budgétisation.
  • Validation de la rentabilité au regard de vos contraintes.
  • Validation technique.
  • Planification et priorisation sur plusieurs mois de la charge de travail et élaboration d’un schéma d’ensemble cohérent.
  • Mise en oeuvre de KPIs et outils de contrôle.

Actions et mise en oeuvre de la stratégie web

  • Marque et noms de domaine.
  • Montée en compétence et internalisation des compétences.
  • Déploiement.
  • Suivi régulier.

Savoir ou l'on va et mesurer : la recette est simple

Définir une bonne stratégie web

Un plan stratégique online doit satisfaire 3 contraintes :

  1. Contraintes business : Quels sont les objectifs commerciaux ?
  2. Contraintes écosystème : Qu’attendent vraiment vos prospects et clients ?
  3. Contraintes techniques : Avez-vous les moyens (soit en interne soit en travaillant avec un prestataire dédié) pour répondre techniquement aux deux points ci-dessus ?

KPI et performance : Des métriques pour piloter l’activité web

Les indicateurs de performance (Key Performance Indicator – KPI) sont des outils simples et immédiatement compréhensibles par les acteurs de votre projet qui vous aident à prendre des décisions éclairés.

Ces KPIs, élaborés ensemble, sont des chiffres clés construits à partir de vos attentes et de votre façon de faire votre métier. Il ne s’agit pas des statistiques basiques de votre outil de webanalytics (Google Analytics par exemple) : trop peu orienté business.

Bien accompagné, ce n'est pas difficile de sortir du lot

%

90% des sites web n'atteignent pas leurs objectifs.

%

80% des entreprises faillitaires n'avaient pas de site web

%

Plus de 75% des ecommerce sont des échecs.

Savez-vous répondre à ces questions ?

Combien vous coûte aujourd'hui l'acquisition d'un prospect ? sur le canal web ?

Le gros avantage du web par rapport aux médias traditionnels est de pouvoir mesurer. Et sans chiffres fiables, impossible de prendre de bonnes décisions.

En tant que propriétaire de site web, vous devez connaître vos chiffres clés. Savoir combien coûte un nouveau client est une métrique basique et aisément calculable.

Sur le web, quel est l'atout majeur que vous avez par rapport à vos concurrents ? Si cet avantage venait à disparaître, comment avez-vous prévu de vous retourner ?

Votre positionnement est-il unique ? Vous battez-vous sur le prix, le service, autre chose ? Disposez-vous d’atouts particuliers, d’exclusivités, d’une plus-value unique que vos concurrents vous envient ?

Comment voyez-vous le marché dans 5 ans ? Qu’avez-vous en réserve dans votre boîte à outils ?

Prévoyez-vous ou subissez-vous les aléas de trafic ?

Avec un trafic qui fait le yo-yo, le propriétaire de site web a de quoi paniquer. Pourtant, en travaillant correctement sur les différents leviers d’acquisition du trafic, il est possible d’inverser la tendance et de sortir de la dépendance malsaine des moteurs de recherche.

Passer du temps ou être efficace ?

Trop de temps est perdu sur des micro-détails. L’impression générale est souvent d’avoir passé beaucoup de temps et de n’avoir pas vraiment obtenu de retour.